Le Pavé dans nos murs

Ils sont venus de Nice, Montpellier, Bordeaux, Paris, Liège, Angers et même de Bretagne (Nantes, Rennes, le Trégor) pour participer à la formation de conférencier-gesticulant organisée au Presbital Kozh par la Coopérative d'Education populaire Le Pavé.

 

« La conférence gesticulée est une arme politique que le peuple se donne à lui-même » nous dit Franck Lepage, fondateur du Pavé.

Cette arme est à double détente : d'un côté l'expérience vécue, le récit personnel, les anecdotes autobiographiques ; de l'autre, la réflexion politique, l'analyse nourrie des apports et savoirs extérieurs. Cette fusion revêt une forme scénique à mi-chemin entre la performance théâtrale et la conférence. Par le biais de l'humour, de l'auto-dérision, voire de la tragédie, il s'agit de faire passer un message politique argumenté et structuré, d'emporter la conviction et de déboucher sur une action collective.

Les thèmes abordés par nos conférenciers-gesticulants au cours de cette formation de quatre jours sont extrêmement divers, puisqu'ils découlent de l'expérience personnelle de chaque participant : la critique du journalisme, le féminisme, l'école sous le joug du libéralisme, l'insécurité, le principe de précaution,...Le monde dans lequel nous vivons nous donne chaque jour tant de raisons de révolte qu'il est impossible d'épuiser le débat. Alors à quand une conférence gesticulée sur la langue bretonne ? Hag e brezhoneg mar plij !

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.